N

Aziz sur les traces de son patrimoine en Turquie

L’ancien président mauritanien Mohamed O. Abdel Aziz est arrivé en Turquie pour une visite entourée d’une certaine discrétion selon les sources de Sahara Medias.

Ould Abdel Aziz qui a dirigé la Mauritanie de 2009 à 2019 avait été accusé par la justice de son pays de corruption et de blanchiment d’argent après une enquête parlementaire à l’issue de laquelle il a été déféré à la justice.

Mis sous contrôle judiciaire renforcé pendant quelques mois, l’ancien président avait eu un malaise cardiaque pendant cette période et s’est rendu fin septembre à Paris pour des examens médicaux.

Mais depuis son voyage à Paris, ould Abdel Aziz est apparu dans certaines activités de la colonie mauritanienne à Bordeaux lors desquelles il s’est exprimé sur la situation du pays rejetant les accusations portées contre lui mais refusant aussi de s’exprimer sur l’origine de sa fortune quand la question lui avait été posée par cette colonie.

L’ancien président est également apparu dans la capitale belge, Bruxelles, avec un groupe d’activistes des droits de l’homme et des opposants, avant de se rendre en Turquie.

Des sources qui se sont exprimées à Sahara Medias lui ont affirmé que l’ancien président s’est rendu en Turquie afin de suivre et vérifié son patrimoine dans ce pays, après deux ans au cours desquels il n’avait pas eu la latitude de le faire.

Selon les mêmes sources ould Abdel Aziz voudrait vérifier ses patrimoines que certaines personnes proches de lui socialement géraient pour son compte, dont des membres de sa famille.

La justice mauritanienne, lors de l’enquête qui a été ouverte, avait dépêché une mission dans certains pays dont la Turquie pour suivre les traces des patrimoines de l’ancien président, mais les résultats de ces missions n’ont pas été révélés.

Officiellement ce qui avait été annoncé c’est le gel jusqu’à présent de 41 milliards d’anciennes ouguiyas (plus de 100 millions de dollars) dans le cadre du dossier de la décennie dont plus de la moitié appartient à ould Abdel Aziz et les membres de sa famille.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page