Actualité

British Petrolium va investir pour la formation de cadres mauritaniens

La société britannique British Petrolium a révélé un plan pour la création d’un centre d’enseignement à distance à Nouakchott qui sera utilisé pour la formation des cadres mauritaniens de la société et la création de compétences dans le secteur pétrolier et gazier.

Dans son communiqué par lequel elle a annoncé cette décision, la société anglaise qui mettra sur pied ce centre avec le concours de Cosmos Energy et le ministère mauritanien du pétrole, de l’énergie et des mines, a précisé que la structure coûtera quelques millions de dollars et qu’il sera ouvert l’année prochaine.

Le président exécutif du secteur de la prospection de British Petrolium, Bernard Louny a dit que sa société présageait un avenir prometteur pour le secteur de l’énergie en Mauritanie.

Le responsable de la société britannique a par ailleurs ajouté que sa société entreprendra d’autres initiatives dans le domaine de la formation et l’amélioration des capacités en concertation avec le ministère du pétrole, de l’énergie et des mines, un partenariat avec l’école supérieure pluri technique de Nouakchott qui portera sur le don d’équipements de laboratoire et l’octroi de bourses de formation supérieure.

Pour sa part le ministre mauritanien du pétrole, de l’énergie et des mines, Mohamed O. Abdel Vetah a salué cet engagement de la part de BP et ses partenaires qui aura des répercussions positives sur l’industrie du pétrole et du gaz en Mauritanie, notamment dans les domaines de l’amélioration des compétences et la création d’opportunités d’emplois.

La société British Petrolium est entrée sur le marché mauritanien à travers un accord avec la société Cosmos Energy en décembre 2016, en vertu duquel elle a obtenu un quota de 62% sur les blocs marins C6, C8, C12 et C13, son partenaire devant conserver 28% seulement.

.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page