Actualité

Campagne d’adhésion de l’UPR : grain de sable dans la machine avant le début des opérationsMon, 26 Mar 2018 14:56:00 +0200

Des sources ont révélé à Sahara Media certains obstacles avant le démarrage de la campagne d’adhésions de l’union pour la république, parti au pouvoir, qui devait être lancée lundi et qui a été reportée à mercredi prochain.

Les mêmes sources révèlent que certains coordinateurs de cette campagne à l’intérieur du pays ont menacé de démissionner alors que d’autres l’ont effectivement fait face à ces obstacles.

Les coordinateurs ont exprimé leur mécontentement face à la modicité des moyens financiers mis à leur disposition par le parti pour les besoins des opérations.

Ils estiment par ailleurs que les récentes réformes adoptées par la commission chargée de la réforme du parti ne servent que les hauts responsables, les seuls à supporter le fardeau.

 Les problèmes évoqués ont amené le coordinateur de la campagne au Hodh  El Gharbi à démissionner, pour que lui succède le directeur général de la société mauritanienne pour la distribution du poisson.

Des coordinateurs de la campagne dans certaines moughata ont également démissionné considérant que la direction du parti n’est pas enthousiasmée pour les résultats des travaux de la commission de réflexion du parti.

L’ambigüité s’est également accrue depuis les multiples reports de cette campagne d’adhésion au parti au pouvoir annoncée dans un premier temps pour le 15 mars.

Autre accroc, les critiques acerbes ces derniers jours relatives à une collecte des cartes d’identité nationales qui serait destinée à la campagne d’adhésion, et qui a été considérée « une falsification et une fraude ».

Une accusation rejetée par la formation politique par la voix de certains des ses hauts responsables qui ont affirmé que « l’opération d’adhésion sera transparente, la présence de l’adhérent exigée et qu’aucune délégation ne sera acceptée ».
 
 
 
 
 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page