ActualitéSahel

CEDEAO : les autorités du Burkina Faso ne contrôlent que 60% du territoire national

Le médiateur de la communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), Mohamed Issoufou a déclaré que les autorités du Burkina Faso ne contrôlent que 60% du territoire du pays et les 40% restant sont hors de leur contrôle.

Le médiateur de la CEDEAO qui s’exprimait après des entretiens avec les membres du conseil militaire au pouvoir dans ce pays, a ajouté que celui-ci fait face actuellement à une crise multidimensionnelle : sécuritaire, humanitaire, sociale et économique.

Issoufou, ancien président nigérien, désigné médiateur par les 15 pays membres de la CEDEAO dans dossier burkinabé, s’était rendu au Burkina Faso afin d’examiner avec les autorités du pays la période de transition pour un retour à un régime constitutionnel démocratique dans ce pays.

Le Burkina Faso, est le théâtre, depuis 2015 d’attaques menées par des groupes armés affiliés à l’état islamique et Daech, notamment dans ses régions nord et est, qui ont fait plus de 2000 morts et près de 1,9 millions de déplacés.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page