Actualité

Décès à Paris du fondateur du journal « jeune Afrique »

Le fondateur du journal « jeune Afrique » le tunisien Béchir Ben Yahmed est décédé ce lundi à Paris à l’âge de 93 ans, a-t-on appris auprès du journal.

Selon la même source Ben Yahmed avait été admis fin mars dernier dans un hôpital parisien après avoir été contaminé par le covid-19.

Ben Yahmed avait fondé « jeune Afrique » en 1963 à Tunis avant que la rédaction du périodique ne se déporte à Rome puis à Paris.

Ben Yahmed était titulaire d’un diplôme de hautes études en commerce (école supérieure du commerce de Paris) et avait été le plus jeune ministre sous le régime du premier président tunisien Habib Bourguiba en 1956 alors qu’il n’avait que 28 ans.

Il avait occupé le poste de secrétaire d’état à l’information et a été le premier membre du gouvernement à démissionner, pour fonder son journal, devenu par la suite un journal de référence notamment pour l’élite politique africaine francophone.

Pendant des décennies, Ben Yahmed signait sa rubrique dans le journal « jeune Afrique » sous le titre « ce que je crois », en plus de ses analyses consacrées aux différents thèmes de l’actualité dans le monde.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page