ActualitéMaghreb Arabe

Démission du président de l’union mondiale des oulémas musulmans

Le président de l’union mondiale des oulémas musulmans, Ahmed Reyssouni, a annoncé ce dimanche sa démission de son poste, après ses récentes déclarations qui ont été à l’origine d’une grande controverse au niveau du Maroc, de l’Algérie et de la Mauritanie.

Dans une lettre signée en date du 28 août, Reyssouni déclare que « sa démission traduit son attachement à ses positions et ses points de vue constants qui n’acceptent aucun compromis. »

Il a ajouté qu’il contacté le secrétaire général de l’union pour valider sa décision de démissionner, conformément aux articles 21 et 22 des statuts de l’union.

Reyssouni avait provoqué une importante vague de colère en Mauritanie et en Algérie, après avoir déclaré que « l’existence de la Mauritanie était une erreur » et a appelé « au Jihad et à marcher sur Tindouf pour la libérer », des propos fortement critiqués dans son propre pays, le Maroc.

Le gouvernement mauritanien avait condamné les propos du président de l’union mondiale des oulémas, contraires aux vérités historiques et géographiques mais également à la légalité internationale.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page