N

Des soldats américains sanctionnés pour une opération ratée au Niger

L’armée américaine a sanctionné six soldats américains pour leur rôle dans une opération ratée au Niger qui a couté la vie à quatre soldats américains et quatre soldats nigériens dans une embuscade en 2017.

Les soldats américains ont été tués quand une patrouille commune constituée de 11 soldats des forces spéciales américaines et 30 soldats nigériens sont tombés dans une embuscade tendue par des combattants de l’état islamique, près d’une localité située à près de 100 kilomètres de Niamey, près de la frontière malienne.

Le journal américain, « the Newyork Times » a révélé samedi que deux soldats du commando américain avaient reçus des lettres de blâme pour insuffisance d’entraînement et  pour non simulation de combats avec les soldats nigériens.

La patrouille commune avait pour mission d’arrêter le commandant d’un groupe armé accusé d’être à l’origine de l’enlèvement d’un humanitaire américain.

C’est au retour de la mission ratée que les soldats américains et nigériens sont tombés dans une embuscade tendue par une cinquantaine de combattants de l’état islamique lourdement armés.

L’aviation française a du intervenir pour mettre fin au combat.

Cette embuscade a été à l’origine d’une grande controverse autour de la justification de la présence de 800 soldats américains dans cette région du monde.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page