Actualité

Des unités de l’armée sur le terrain pour aider les populations face aux inondations

L’armée mauritanienne a dépêché des unités militaires dans différentes régions du pays afin d’aider les populations à faire face aux inondations à l’origine d’importants dégâts matériels à les évacuer des zones sinistrées et à dégager les voies bloquées par les eaux.

Dans la région de la vallée, une unité de la quatrième région militaire est intervenue pour apporter assistance aux populations de Arra et Werguel, relevant de l’arrondissement de Lahraj , wilaya du Guidimakha, des zones encerclées par les eaux.

La même unité est également intervenue, en coordination avec les autorités administratives, pour évacuer des dizaines de familles à bord de véhicules de l’armée vers des zones sûres.

Dans la zone d’El Messil le 41ème bataillon est intervenu pour secourir des localités encerclées par les eaux du fleuve Sénégal en empruntant l’unique voie qui restait et ont évacué les habitants vers le terre ferme.

Dans les zones est du pays la marine nationale a dépêché des unités spécialisées équipées de moyens spéciaux pour faire face aux catastrophes et de canots pneumatiques pour secourir les populations de Kobeni, dans la wilaya du Hodh El Gharbi.

Cette unité avait accumulé une expérience à l’issue de son intervention l’année dernière dans les deux wilayas du Guidimakha et du Gorgol après les fortes inondations de l’année dernière.

A Rosso l’intervention les opérations de secours ont été confiées au centre de formation technique de l’armée nationale, la 6ème région militaire et le génie militaire en collaboration avec les autres secteurs sécuritaires.

Les interventions ont commencé au niveau du marché central en mettant en place des monticules de sable pour empêcher l’écoulement des eaux vers les commerces et au niveau de l’hôpital de la ville.

D’autres interventions ont également été opérées au niveau de la ville de Rosso afin de sauver des personnes et des biens menacés par les eaux des fortes précipitations des derniers jours.

En prévision de nouvelles précipitations au cours des prochains jours, l’armée nationale a été investie de la mission d’intervention au niveau des plus importants quartiers de la ville, «El Mousran Ezzayed (l’appendice) », Breïkma, El Hilal et Satara.

Au cours des opérations l’armée nationale a utilisé des camions et des pompes pour désenclaver les écoles en mettant en place des caisses pleines de sable et en asséchant les étendues d’eau qui se sont formées et en évacuant les eaux, une opération qui se poursuit encore.  

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page