ActualitéAfrique

Deux morts au moins dans un attentat suicide en Libye

Au moins deux personnes ont été tuées mardi dans une attaque kamikaze à un point de contrôle de l’armée nationale libyenne que dirige le maréchal Khalifa Khaftar dans l’est du pays.

Cette attaque a été revendiquée par l’organisation de l’état islamique qui a divulgué l’identité du kamikaze, Abou Havsa Al Mouhajir.

Un officier de l’armée libyenne a déclaré qu’un soldat a été tué en même temps qu’un civil quand le kamikaze a fait sauter sa voiture au point de contrôle situé à 90 kilomètres à l’est de Syrte, à 450 kilomètres à l’est de Tripoli.

L’officier a ajouté par ailleurs que les services de sécurité libyens avaient fait exploser auparavant un véhicule piégé dans la zone.

Cet attentat contre un point de contrôle de l’armée libyenne intervient au lendemain de l’annonce faite par le maréchal Khaftar de lancer une attaque pour libérer la ville de Darna sous contrôle du conseil de la Choura des Moudjahidines, une coalition qui regroupe des milices armées.

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page