ActualitéSahel

Discussions mauritano-espagnoles autour des questions sécuritaires

Le chef d’état-major de la gendarmerie nationale le général Abdallahi ould Ahmed Aicha a eu des entretiens à Nouakchott avec le directeur du projet du groupe de réplique rapide et de surveillance au Sahel Francisco Asbadas.

L’état-major de la gendarmerie nationale a déclaré que les discussions ont été axées sur la coopération avec ce groupe financé par l’union européenne et que les deux parties ont réaffirmé leur volonté de consolider cette coopération et de la développer.

Francisco Asbadas a décoré, au nom du gouvernement espagnol de la médaille du mérite national espagnol.

Ce groupe est une composante du projet lancé par l’union européenne pour une enveloppe de 41,6 millions d’euros en 2016 sur proposition et sous la supervision du ministère espagnol de l’intérieur.

Ce projet qui s’étale sur 5 ans est destiné à contribuer à la sécurité et la stabilité dans la région du Sahel africain, notamment les régions enclavées.

Des experts espagnols, français, italiens et portugais dirigent ce projet avec leurs collègues au Sahel afin d’améliorer la sécurité intérieure dans cette région et former les forces de sécurité.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page