ActualitéSports

Eliminatoires de la CAN : la Mauritanie amendée de dix mille dollars par la CAF

La commission de discipline de la confédération africaine de football a décidé d’imposer à la Mauritanie une amende de dix mille dollars à cause du comportement du public mauritanien lors du match Mauritanie-Burundi joué à Nouakchott dans le cadre des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations.

Selon la commission, les arbitres dans leur rapport, ont fait état du lancement par le public mauritanien de fumigènes ce qui avait été à l’origine de l’interruption du match lors de la deuxième mi-temps.

L’adversaire de la Mauritanie n’a pas échappé lui aussi à une amende de 10.000 dollars imposée aussi par la commission de discipline de la CAF pour la non observation par le public burundais, lors du match retour joué à Bujumbura, des mesures de distanciation destinées à empêcher la propagation du coronavirus.

La commission de discipline a par ailleurs adopté une série de mesures disciplinaires à l’encontre de certaines de fédérations de football et des joueurs pour avoir failli à certaines règles lors de rencontres jouées avec leurs équipes nationales ou leurs clubs.

Ces sanctions, selon la commission sont passibles d’appel devant la commission d’appel de la CAF, la partie qui le souhaiterait doit signifier sa décision d’écrire dans un délai de trois jours après réception de la sanction.

Si le dernier jour de ce délai coïncide avec un jour férié dans le pays concerné, le délai s’achèverait le jour suivant qui ne soit pas un jour de repos.

Les motifs ayant présidé à la formulation de l’appel doivent être libellés dans un délai de 7 jours depuis la fin du premier délai de trois jours à condition de payer l’amende au préalable.

La décision devient définitive dès la fin du délai défini si la partie n’a pas formulé d’appel.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page