ActualitéSahel

G5-UE : volonté commune d’élargir la coalition du Sahel pour combattre le terrorisme

Le sommet tenu hier mardi entre les chefs d’état du G5 Sahel et le président du conseil européen a convenu de poursuivre les efforts destinés à élargir la coalition du Sahel à d’autres nouveaux partenaires afin de renforcer l’efficacité de la lutte contre le terrorisme dans cette partie du monde.  

Ce sommet qui s’est tenu par vidéoconférence a évoqué, outre les questions sécuritaires et de développement au Sahel, a par ailleurs examiné la propagation du covid-19 dans les pays du Sahel et les mécanismes d’aides à ces pays afin de faire face à ses conséquences sociales et économiques.

Ce sommet a été sanctionné par une déclaration commune selon laquelle les participants ont convenu la nécessité d’une solidarité urgente et efficace de la communauté internationale pour faire face à la propagation de cette pandémie dans le monde, en Afrique et en particulier dans la région du Sahel.

Les 5 pays du Sahel (Mauritanie, Mali, Niger, Tchad et Burkina Faso) ont tenu lundi un sommet par vidéoconférence à l’issue duquel ils ont lancé un appel à la communauté internationale afin de prendre des dispositions à la mesure du grave danger que constitue le coronavirus, dont la propagation affecte gravement les économies de ces pays, frappe de plein fouet les marchés de travail, notamment le secteur informel et de façon plus importante les budgets des états.

Les dirigeants du Sahel considèrent que la crise du covid-19 pourrait entraîner d’importants ensembles vers la précarité, ouvrir la voie à une crise alimentaire aigue, compromettre les espoirs et les objectifs du développement durable et favoriser davantage de terrorisme et d’insécurité.

Des rapports internationaux et des nations unies ont mis en garde contre une grave crise alimentaire, consécutive au covid-19, qui affectera des centaines de millions de personnes dont 50 millions dans la région du Sahel si des mesures urgentes n’étaient pas prises.  

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page