Actualité

« La contribution du secteur de l’industrie au PIB est encore faible », selon la ministre du commerce et de l’industrie

La ministre du commerce, de l’industrie, de l’artisanat et du tourisme, Naha mint Hamdi ould Mouknass a déclaré que la contribution du secteur de l’industrie en Mauritanie au produit intérieur brut (PIB) reste en deçà des aspirations et ne créé pas suffisamment d’emplois à cause d’un certain nombre de divers facteurs qui se chevauchent.

La ministre qui s’exprimait lors de l’ouverture de la journée de concertation autour de la stratégie industrielle a cité parmi ces handicaps le coût élevé des matières premières, la faiblesse de la main d’œuvre spécialisée, et la réticence de nombreux hommes d’affaires à investir dans l’industrialisation.

Naha mint Hamdi O. Mouknass a encore dit que la pandémie du coronavirus a contribué à une prise de conscience quant à l’importance de l’existence d’un tissu industriel capable de satisfaire les besoins essentiels du pays lors des crises car le développement de l’industrie nationale est un facteur d’indépendance et de souveraineté.

Pour sa part le représentant de l’organisation des nations unies pour le développement industriel a renouvelé la disponibilité de son organisation à coopérer et échanger les expériences avec la Mauritanie, ajoutant que l’étude menée par l’organisation onusienne a prouvé que chaque fois que l’industrie se développait dans un pays la pauvreté y baissait, réaffirmant l’importance de l’industrie et son rôle dans la lutte contre la pauvreté.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page