ActualitéSahel

La France annonce avoir tué deux chefs de Daech dans le grand Sahara

Les forces armées françaises ont annoncé vendredi avoir tué deux chefs de l’organisation de l’état islamique dans le grand Sahara (Daech), selon le bureau de la ministre française des armées, Florence Parly.

Le ministère français avait annoncé jeudi avoir localisé la veille deux dirigeants de l’organisation de l’état islamique dans le grand Sahara sans en révéler les identités.

Vendredi le ministère français des armées a révélé les noms des deux responsables de l’organisation.

Il s’agit d’Issa Sahraoui, coordinateur logistique et financier de l’organisation Daech dans le grand Sahara et Abou Abderrahmane Sahraoui chargé de prononcer les condamnations.

Selon le communiqué du premier bureau Issa Sahraoui était actif depuis quelques années au Sahel et avait participé à des attaques menées à Inatiss contre les forces nigériennes en décembre 2019 et s’occupait du recrutement de djihadistes.

Quant à Abou Abderrahmane il était connu pour les condamnations à mort prononcées, lui qui était actif au sein de groupes terroristes au Mali depuis une dizaine d’années.

Selon des sources maliennes il était membre du mouvement pour l’unicité et le Djihad en Afrique de l’ouest qui avait intégré par la suite une autre organisation pour créer Daech dans le grand Sahara.

Le ministère français a ajouté qu’un bon nombre de hauts cadres de l’organisation ont été repérés en juin dernier dont Dadi O. Choueïb alias Eb Eddarda et El Mahmoud Ag Bay alias Ikaray, l’un des plus importants chefs de l’organisation de l’état islamique dans le grand Sahara, proche du chef de l’organisation Adnan Eby Welid Sahraoui.

Le ministère français précise que cette opération s’inscrit dans le cadre d’une stratégie mise en place ciblant les chefs des terroristes et leurs cadres, « une stratégie qui traduit la détermination de la France à poursuivre son combat contre les groupes terroristes aux côtés de nos partenaires au Sahel et en coordination avec nos alliés européens et américains. »

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page