Actualité

La Mauritanie et l’Espagne inquiets à propos de la détérioration de la situation sécuritaire au Mali

La Mauritanie et l’Espagne ont réaffirmé dimanche leur inquiétude à propos de la détérioration de la situation sécuritaire au Mali et ses répercussions sur la stabilité de la région.

Cette inquiétude est contenue dans une déclaration commune publiée à l’issue de la visite en Espagne du président mauritanien et les deux parties sont convenues de la nécessité d’appuyer le Mali dans sa guerre contre le terrorisme.

Les deux pays ont insisté sur l’importance du respect par le gouvernement malien de transition de ses engagements et à présenter un chronogramme pour l’organisation d’élections générales afin de revenir à un régime constitutionnel dans le pays.

La déclaration souligne la parfaite identité de vues des deux pays à propos des défis qui menacent la région du Sahel africain.

Lors de sa visite en Espagne, le président Ghazouani a eu des discussions avec le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez, axées sur les relations bilatérales notamment dans les domaines de l’immigration, la pêche, l’enseignement, la santé et le développement.

Le chef du gouvernement espagnol avait qualifié la Mauritanie de « partenaire essentiel dans les domaines de la sécurité et de la défense et un modèle de stabilité dans la région du Maghreb et du Sahel ».

Il a salué les progrès enregistrés par la Mauritanie dans différents domaines dont le plus important est celui de la démocratie au cours des dernières années.

Pedro Sanchez a loué la qualité de la coopération bilatérale de son pays avec la Mauritanie « dans le domaine de la lutte contre l’immigration clandestine, qui, de par sa position stratégique, constitue un allié pivot dans les domaines de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme. »

Le chef du gouvernement espagnol a rappelé que la Mauritanie constitue la zone de pêche la plus importante pour la flotte espagnole en dehors de l’Union européenne.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page