Actualité

La Mauritanie présente à un forum international sur l’éducation à Londres

Londres abrite depuis dimanche un forum mondial consacré à l’éducation auquel participe le ministre mauritanien de l’éducation et de la réforme du système éducatif, Mohamed Melainine O. Eyih, à l’invitation de son homologue britannique, selon l’AMI.

Ce forum qui se tient cette année sous le thème « tous ensemble pour construire un enseignement meilleur et plus audacieux » doit examiner la disponibilité des pays du monde et leurs sociétés à faire face aux nouveaux défis et leurs impacts à long terme et les enseignements tirés face aux derniers défis.

Des expériences qui doivent être partagées avec les autres en plus des voies à même de garantir aux peuples maturité et prospérité, déterminer de quelle manière l’éducation peut aider à l’instauration de la paix et la prospérité en plus de l’apparition de nouvelles économies mondiales performantes.

Il sera également examiné les efforts des pays dans le domaine du développement de l’éducation, l’utilisation de l’intelligence artificielle, de la technologie, des données et de l’information comme outils de son développement et catalyseurs de la flexibilité et de la durabilité des systèmes éducatifs, et son impact sur la capacité des établissements d’enseignement et des sociétés à faire face aux défis et aux crises.

Les débats seront axés sur plusieurs sujets, notamment les enseignements tirés des réactions des pays face aux défis récents, l’amélioration de l’équité, l’allocation plus efficace des ressources, la construction de systèmes éducatifs plus solides et plus audacieux, ainsi que le renforcement de la confiance et de la représentation pour améliorer les systèmes éducatifs.

Il y a également la fourniture d’une justice numérique et d’une infrastructure solide, un soutien pratique au personnel de l’éducation et aux institutions et la conception de parcours d’apprentissage flexibles à tous les niveaux d’enseignement depuis la petite enfance, le renforcement des capacités des citoyens et de la société, et l’accélération de l’innovation collaborative, de réguler les politiques et les priorités d’apprentissage, et de développer les technologies éducatives.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page