ActualitéSahel

La ministre française des armées : « les situations sécuritaires au Sahel restent encore difficile »

La ministre française des armées Florence Parly a déclaré que les situations sécuritaires au Sahel demeurent difficiles, ajoutant que le nombre de morts est en augmentation.

La ministre a précisé que son pays a perdu plus de 50 de ses soldats depuis le début de son intervention au Sahel il y a quelques années.

La ministre qui s’exprimait lors d’un point de presse a exclu toute négociation avec les « groupes terroristes comme Al Qaida et l’état islamique qui tuent aveuglement et dont les mains sont souillées de sang ».

La ministre a réaffirmé que les situations sécuritaires demeuraient encore difficiles et que « les terroristes utilisaient les armes des lâches, sans exclusives ».

La France envisage de réduire l’effectif de ses soldats estimés à 5100 dans les prochaines semaines mais la ministre n’a pas exclu une modification de ce redéploiement.

‎ ‎

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page