Actualité

L’ancien président Aziz a refusé de signer les procès-verbaux de ses auditions

L’ancien président mauritanien Mohamed O. Abdel Aziz a refusé ce jeudi la signature des procès-verbaux de ses auditions élaborés par la commission d’enquête préliminaire effectuée par la police chargée des crimes économiques.

Convoqué ce jeudi pour la signature des procès-verbaux de ses auditions, O. Abdel Aziz a refusé de s’exécuter faisant prévaloir, comme lors des fois précédentes, une immunité que lui conférerait la constitution affirmant qu’il ne pouvait être jugé que par la haute cour de justice.

A chaque fois qu’il avait été convoqué par la police O. Abdel Aziz s’est abstenu de répondre aux questions des enquêteurs réaffirmant à chaque fois que cette procédure était illégale.

L’équipe de sa défense estime quant à elle que cette enquête revêtait un caractère politique destiné à ternir son image d’ancien président de la république.

La direction chargée des crimes et financiers avait entamé mercredi la convocation des personnes citées dans l’enquête relative à la décennie du pouvoir de l’ancien président Aziz afin de signer les procès-verbaux de leurs auditions lors de l’enquête préliminaire avant de les transmettre au parquet général.

C’est la première fois dans l’histoire de la Mauritanie qu’un ancien président est l’objet d’une enquête policière.

Ould Abdel Aziz avait réaffirmé à plusieurs reprises que les mesures entreprises contre lui et certains de ses proches étaient des règlements de compte après qu’il ait tenté de faire la politique à travers le parti union pour la république à la fin de l’année dernière.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page