ActualitéSahel

L’armée française annonce la mort de 20 hommes armés au Niger

L’état-major général des armées françaises a annoncé jeudi la mort de 20 hommes armés lors d’une attaque aérienne de ses forces au Niger qui n’était pas préparée, selon le porte-parole de l’armée française qui s’était confié à l’AFP.

Le porte-parole de l’armée française a révélé que des hélicoptères et des drones ont été utilisés lors de cette attaque contre une quarantaine d’hommes armés dans le triangle frontalier entre le Niger, le Mali et le Burkina Faso.

L’attaque a eu lieu à 1,5 kilomètre de la frontière malienne, en territoire nigérien, une région où le groupe armé état islamique (Daech) est particulièrement actif.

La France avait annoncé en juin dernier un redéploiement militaire dans la région du Sahel avec l’évacuation des bases situées dans l’extrême nord-est du Mali (Kidal, Tombouctou et Tessalit).

Paris a également décidé de réduire, en 2023 l’effectif de ses soldats pour le ramener de 5000 soldats à 2500 ou 3000.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page