ActualitéSahel

Le bilan de l’attaque d’un village au Burkina Faso revu à la hausse

Le gouvernement burkinabé a annoncé samedi soir que le nombre de victimes de l’attaque menée dans la nuit de vendredi à samedi contre le village de Solhane est désormais de 138, un chiffre qui pourrait augmenter dans les heures qui viennent à cause du nombre de blessés graves.

Des hommes armés avaient attaqué vendredi soir ce village du nord-est du Burkina, tuant plusieurs personnes et brûlant les habitations avant leur retrait.

Dans une déclaration du ministre burkinabé de l’information à une radio locale, 138 personnes ont été tuées et plus de quarante autres blessées dont certains grièvement.

A ce jour cette attaque la plus meurtrière depuis 2015, et qui n’a pas été revendiquée, a entraîné de vives réactions amenant le président Roch Marck Kaboré à décréter un deuil national de trois jours.

Pour sa part le ministre français des affaires étrangères Jean Yves Le Drian a apporté « le soutien de la France au Burkina Faso dans cette épreuve ».

Le ministre français a encore réaffirmé que Paris, poursuivra, plus que tout autre moment, sa lutte commune avec le Burkina Faso contre le terrorisme au Sahel.

L’ambassadrice du Canada au Burkina Carole Mc Keïn quant à elle a condamné au nom de son pays « cette attaque criminelle qui a visé des civils à Solhane que rien ne justifie. »

La diplomate canadienne a réaffirmé que son pays demeurera aux côtés du Burkina dans sa lutte contre le terrorisme.

Pendant ce temps l’ambassade d’Espagne au Burkina Faso a annoncé la suspension de la semaine européenne du cinéma prévue à cause du deuil national de 72 heures décrété par le président burkinabé.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page