ActualitéSahel

Le Burkina appelle les sociétés minières à renforcer les mesures de sécurité

Les autorités burkinabaises ont appelé vendredi les sociétés minières à renforcer les mesures de sécurité sur leurs sites après l’enlèvement et l’assassinat d’un ingénieur canadien le mois dernier.

Le cadavre de l’ingénieur canadien Kirk Wadman enlevé sur le site d’une société aurifère dans le nord-est du pays, avait été retrouvé près de la frontière avec le Niger et le Mali.

Un communiqué du ministère burkinabé de la sécurité après avoir rappelé les conditions sécuritaires difficiles, a appelé à la prise de certaines mesures sécuritaires avant d’ajouter que toutes les mesures seront prises en ce sens à l’issue de réunions avec les responsables de la sécurité au niveau de toutes les sociétés concernées.

Parmi ces mesures la construction de casernes au niveau des sites et le déploiement de soldats sur place.

Depuis 2017 les sites miniers avaient été l’objet d’attaques qui ont fait des morts, des blessés et des dégâts matériels.

Quatre techniciens expatriés, un canadien, un indien, un

sud-africain et un roumain avaient été enlevés sur deux sites miniers différents.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page