ActualitéMaghreb Arabe

Le chef de l’EI en Afrique du nord tué par l’armée libyenne

Le porte-parole de l’armée libyenne Ahmed El Mismari a annoncé ce mercredi la mort du chef de l’organisation de l’état islamique en Afrique du nord (DAECH), Abou Maad Al Iraqi, lors d’une opération menée par l’armée libyenne.

Le porte-parole de l’armée libyenne a précisé qu’Al Iraqi avait été tué dans le quartier « Abdel Kaffi » dans la ville de Sebha par l’armée libyenne.

Une opération qui aurait permis d’abattre 9 autres terroristes, selon El Mismari et l’arrestation de deux de leurs épouses.

Il a rappelé que lors d’une conférence de presse le 15 septembre il avait annoncé que parmi les personnes tuées, figurait le chef de l’organisation en Libye El Mekeni Abou Abdallah le libyen, mais après l’enquête qui a été menée et l’arrestation d’un membre de l’organisation, il s’est avéré que les deux chefs terroristes, Al Iraqi et El Mekeni ont tous deux été tués.

Selon le porte-parole de l’armée libyenne Al Iraqi est entré en Libye en 2014 avec un passeport libyen trafiqué, sur ordre personnel de l’ancien chef de l’organisation, Aboubakr El Bagdadi qui avait été tué.

Il y a un mois et demi l’armée nationale libyenne avait annoncé le démantèlement d’une cellule de Daech qui s’apprêtait à mener des opérations contre les installations pétrolières du pays.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page