ActualitéSahel

Le chef de l’état nigérien : « la force du G5 Sahel est morte après le retrait du Mali »

Le président du Niger, Mohamed Bazoum, a déclaré que la force commune du G5 Sahel qui lutte contre les groupes armés en Afrique de l’ouest « est morte après l’annonce par le Mali de son retrait ».

Dans une interview accordée au journal français « la croix et publiée mercredi, le chef de l’état nigérien a affirmé que le groupe du G5 Sahel est mort, ajoutant que l’isolement de Bamako en Afrique de l’ouest « est une mauvaise chose pour toute la région ».

Le Mali avait annoncé dimanche, dans un communiqué qu’il a publié, son retrait de toutes les instances du G5 Sahel, y compris sa force commune.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page