Actualité

Le commandant de la deuxième région militaire aux orpailleurs se rendant à Chegatt : « la sécurité prime sur tout »

Le commandant de la deuxième région militaire le général Abba O. Babty s’est adressé hier aux milliers d’orpailleurs autorisés à se rendre à Chegatt en leur réaffirmant que la sécurité était au-dessus de toute considération et que l’autorisation d’accès à la zone militaire bouclée ne doit pas être au détriment de la sécurité.

Il les a appelé à respecter les lois et les consignes données afin d’éviter de se faire exposer au danger.

Le chef de la deuxième région militaire s’exprimait lors de la cérémonie de départ de plus de 21.000 orpailleurs vers la zone de Chegatt, nouvellement autorisée à l’orpaillage, à bord de 2000 véhicules et camions sous la supervision de la société MAADEN MAURITANIE, les autorités administratives et la deuxième région militaire.

Le commandant de la deuxième région militaire a appelé les orpailleurs à la prudence, au respect du tracé du parcours établi depuis la ville de Zouerate vers Chegatt, en passant par 5 stations où se trouvent des équipes médicales, des ambulances, des citernes d’eau et des unités militaires chargées de la sécurité.

Le général Babty a ajouté que l’état a mobilisé d’importants moyens matériels et moraux afin d’assurer un départ sécurisé pour les orpailleurs, révélant que 650 militaires se trouvent sur place pour sécuriser la région.

« Tout ce qui se passera sur le terrain sera transparent et précis et soyez rassuré que tout celui qui tentera de s’infiltrer dans la zone militaire interdite sera sanctionné » a notamment ajoute le commandant de la deuxième région militaire.

Il a encore dit que la loi relative aux régions militaires interdites approuvée récemment par le conseil des ministres et qui interdit l’accès à des régions sans autorisation et coordination avec les autorités expose ses auteurs aux tirs ou à la confiscation de leur patrimoine, à la prison de 6 mois à trois ans.

S’adressant aux orpailleurs le commandant de la deuxième région militaire a révélé que de nouvelles unités sécuritaires ont quitté Bir Moghrein, Zouerate et Lemgeyti, pourvues de consignes claires et fermes pour faire respecter l’ordre, avant d’ajouter que celui qui voudrait éviter d’être exposé à des tirs d’armes doit respecter le tracé établi pour arriver au point défini.

Pour sa part le directeur général de MAADEN MAURITANIE Hamoud O. M’Hamed a appelé les orpailleurs à la prudence sur ce parcours de 800 kilomètres avant de leur souhaiter bonne chance.

Ould M’Hamed a rappelé les dispositions prises par les autorités pour cette importante opération, notamment l’installation de 5 postes sur le parcours, où se trouvent des équipes médicales, des ambulances et des éléments de la sécurité, et qui ont été communiqués aux orpailleurs au besoin.

Il a ajouté que toutes les doléances formulées par les orpailleurs ont été satisfaites y compris la présence de représentants des orpailleurs à Chegatt afin de s’assurer de l’absence d’orpailleurs illégaux dans la zone.

A propos de l’exploitation des espaces, O. M’Hamed a dit que chaque orpailleur dispose de quatre mètres pour y opérer prenant soin cependant de les rassurer sur l’étendue de l’espace autorisé qui est de 104.000 kilomètres carrés.

Le directeur général de MAADEN MAURITANIE a appelé les orpailleurs au respect des forces armées chargées de la sécurité et de la défense du territoire national, de même que « les jeunes employés de la société qui a été créée pour vous servir sur instruction et recommandation du président de la république ».

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page