ActualitéSahel

Le gouvernement malien : avec la mort de Sidi Brahim O. Sidati nous avons perdu un artisan de la paix

Le gouvernement malien a qualifié de grande perte la mort de Sidi Brahim O. Sidati, président en exercice de la coordination des mouvements de l’Azawad et a annoncé l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur « ce meurtre regrettable ».

Dans un communiqué de presse publié mardi, le gouvernement malien a dit qu’il été outré par l’annonce de la mort d’ould Sidati perpétré par une personne qui n’a pas pu être identifiée.

Le gouvernement malien a dénoncé fermement ce meurtre « un acte lâche et méprisable » avant d’ajouter que le pays a perdu l’un des acteurs les plus importants dans le processus de paix au Mali.

Il a ajouté qu’il va ouvrir une enquête pour faire la lumière sur cet acte et identifier ses auteurs, les arrêter et les traduire en justice.

Deux inconnus armés avaient ouvert le feu tôt mardi sur ould Sidati devant son domicile qui a été évacué vers l’hôpital où décéda des suites de ses blessures alors qu’il était sur la table d’opération.

Une autre personne qui accompagnait le défunt a été blessée.

La mission des nations unies au Mali (MINUSMA) a déclaré que le défunt faisait partie des maliens qui croyaient à l’unité du pays et à la paix et qui travaillaient pour cela.

La MINUSMA qui a dénoncé cet acte avant d’ajouter qu’ould Sidati, au sein des mouvements ayant signé l’accord de paix, tenait toujours au consensus et l’unanimité afin de parvenir à une paix irréversible.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page