Actualité

Le gouvernement se justifie à propos de l’annulation du marché des annexes du pont de Rosso

Le gouvernement mauritanien a déclaré que l’annulation du marché relatif à la construction des annexes du pont de Rosso, l’a été pour non-respect par la société TENDEL, à laquelle le marché avait été attribué, des engagements prévus dans le cahier de charge.

Le marché, selon le communiqué publié mercredi par le ministère de l’équipement et des transports sur sa page Facebook, comportait la construction d’un marché pour la ville, un centre social et une gare routière.

Le gouvernement a annoncé l’organisation prochaine d’un appel d’offres pour le choix d’une nouvelle société pour la réalisation des travaux.

Le ministère a rejeté certaines informations qui ont circulé sur les réseaux sociaux faisant état de l’annulation du marché du pont de Rosso, ajoutant que les travaux se poursuivent naturellement et à un rythme accéléré au niveau de cet ouvrage.

Le ministère a appelé les médias à « vérifier l’exactitude des informations publiées ajoutant qu’il fournira à l’opinion publique des informations réelles dans le domaine de son intervention ».

Les gouvernements mauritanien et sénégalais avaient signé, en mars 2021 avec une société chinoise, un accord pour la réalisation du pont de Rosso, pour un coût total de 87,63 millions d’euros, sur un financement de la banque africaine de développement, l’union européenne et le fonds européen d’investissement.

Il est prévu que ces travaux durent 30 mois et la remise de l’ouvrage mi 2024.

Ce pont va relier la Mauritanie et le Sénégal à travers le fleuve sur une distance de 1,4 kilomètre et avec une largeur de 55 mètres.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page