Actualité

Le Manifeste des Haratines demande qu’une solution soit trouvée pour le problème des dockers

Le manifeste pour les droits politiques économiques et sociaux des Haratines a demandé mercredi qu’une solution radicale soit trouvée au problème des dockers du port, mettant en garde les autorités contre la répression de leurs manifestations pacifiques.

Dans son communiqué publié mercredi le manifeste dénonce la répression aveugle et le système autoritaire du système face aux revendications légitimes des dockers, ajoutant qu’il ne restera pas les bras croisés devant la destruction des dockers au profit des barons de la mer qui sussent leur sueur et les empêchent de vivre dignement.

Le président du manifeste El Id O. Mohameden s’est rendu auprès des dockers au  port autonome de Nouakchott et les a assuré du soutien du manifeste « dans leur lutte révolutionnaire contre l’alliance mafieuse entre les généraux clientélistes et les barons de la classe capitaliste naissante ».

Le manifeste rappelle que les dockers ont entamé depuis quelques jours un mouvement de grève après avoir adressé des avertissements à toute la classe travailleuse quelques jours avant de  déclencher leur mouvement.

Mais le régime en place, ajoute le manifeste, a poursuivi son entêtement et son ignorance des revendications des dockers, et au lieu de se mettre autour d’une table pour discuter avec eux de leurs droits légitimes, il a mené contre eux une répression aveugle et brutale.

Lors d’un grand rassemblement mercredi, les dockers ont réaffirmé que la répression ne les dissuaderont pas et ne fera que les renforcer dans leur volonté d’imposer leurs revendications résumées en la solution du problème du transport, le déchargement des conteneurs à l’intérieur du port ou une indemnisation, la mise en place d’un point de santé avec une permanence et une ambulance.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page