Actualité

Le ministre de la justice : « il y a une volonté politique de prendre en compte le rapport de la commission d’enquête parlementaire »

Le ministre de la justice, Haimoud O. Ramdane, lors du point de presse hebdomadaire du gouvernement à l’issue des travaux du conseil des ministres, a réaffirmé une volonté politique doublée d’une volonté judiciaire, de prendre en compte le rapport final de la commission d’enquête parlementaire sur les présomptions de corruption au cours de la dernière décennie.

Le parlement mauritanien avait transmis le rapport de la commission au ministre de la justice avec une recommandation de transmettre un certain nombre de dossiers évoqués dans ce rapport aux juridictions spécialisées.

Le ministre a notamment déclaré que « les choses sont claires, la volonté politique existe et elle sera accompagnée et appuyée par une volonté judicaire ».

Il a réaffirmé que les mesures suivront leur cours conformément à la loi ajoutant que les autorités judiciaires auront la possibilité d’adresser les accusations aux personnes susceptibles de l’être, étant entendu que celles-ci auront le droit de se défendre.

Le ministre a tenu à réaffirmer la séparation du pouvoir judicaire par rapport au pouvoir politique, le pouvoir judiciaire « ayant ses lois objectives et ses mesures claires et connues d’avance ».

Le ministre de la justice n’a pas précisé la date à laquelle ces dossiers seront transmis aux autorités judiciaires ni celles qui auront la charge d’effectuer les enquêtes à propos des suspicions de corruption contenues dans le rapport de la commission d’enquête parlementaire.  

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.