Actualité

Le ministre de l’enseignement supérieur : « l’université moderne Chinguitt est une réelle fierté »

Le ministre mauritanien de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des NTIC, a déclaré que l’université Chinguitt constitue une fierté pour le système de l’enseignement supérieur du pays, réaffirmant l’importance de l’enseignement privé en allégeant les charges de l’état dans l’enseignement des jeunes intéressés par le savoir.

Cette déclaration a été faite par le ministre lors d’une visite effectuée jeudi et qui lui a permis de visiter l’ensemble des amphithéâtres, ses programmes et ses projets académiques de recherche.

Le ministre a eu des entretiens avec le président de l’université Dr Mohamed El Moctar O. Bah avant d’entreprendre une visite des lieux et de suivre ensuite un exposé détaillé sur l’université en présence de la délégation l’accompagnant et le staff de l’université.

Dans une déclaration exclusive à Sahara Medias, Sidi O. Salem a dit que cette université est un modèle dans l’enseignement supérieur dans le pays.

L’objectif de cette visite a notamment déclaré le ministre est de donner un signal fort à propos de l’intérêt porté par l’état à la promotion du système d’enseignement supérieur dans le pays de manière générale aussi bien au niveau du privé que du public.

Sidi O. Salem a ajouté que cette visite a pour objectif d’adresser un message aux étudiants et à tous ceux qui sont intéressés par le savoir pour leur dire qu’il se trouve dans le privé, un secteur reconnu, légalisé et organisé, soumis au même régime que le public.

Pour sa part le président de l’université Chinguitt, Dr Mohamed El Moctar O. Bah après avoir souhaité la bienvenue au ministre, a salué le travail important qu’il effectue afin de promouvoir l’enseignement supérieur, sa fermeté et son sérieux.

Le président de l’université Chinguitt a réaffirmé la nécessité d’autoriser les étudiants de l’université, titulaires d’un diplôme de master à parachever leur cursus en s’inscrivant à l’université moderne de Nouakchott pour le diplôme de doctorat.

Ould Bah a rappelé le statut de l’université, à ressources limitées, demandant à nos étudiants des frais, alors que l’état leur offre l’enseignement et des bourses d’études gratuitement.

Cette situation fait que nos étudiants attendent de nous le meilleur, ce qui donne l’impression que nous nageons à contre-courant, quand bien même l’effectif de nos étudiants s’accroit car nous sommes intransigeants sur la qualité de l’enseignement.

L’université Chinguitt a profité de la visite du ministre pour annoncer un nouveau projet de recherche « l’encyclopédie du Bilad Chinguitt », relavant du centre de recherche et des études de l’université destiné à publier des volumes encyclopédiques pour des oulémas Chinguitt de manière scientifique et réaliste suivant un processus académique.

Elle a également exposé son système d’enseignement à distance qui permet au corps professoral et aux étudiants de communiquer au cas où la situation sanitaire dans le pays imposait de nouvelles mesures de restrictions.

L’université Chinguetti moderne qui a été créée en 2006, est une université privée, à but non lucratif.

Elle est la première du genre en Mauritanie, spécialisée dans l’enseignement des sciences islamiques et sociales et s’efforce de fournir une formation théorique et pratique approfondie qui se distingue par l’originalité des programmes et l’innovation dans la construction des curricula et dans les méthodes et moyens de formation et de recherche.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page