Actualité

Le ministre de l’équipement et des transports : « comparer les coûts pour la construction des routes est une aberration »

Le ministre de l’équipement et des transports Mouhamedou Ahmedou M’Heïmid a déclaré dimanche que la comparaison entre les coûts de la construction des routes sans tenir compte des critères, les données et la durée de vie de l’infrastructure est illogique, et loin de la réalité.

Le ministre qui visitait les chantiers pour la construction de voiries à Nouakchott a énuméré les critères à prendre en considération pour évaluer le coût d’une route.

Pour évaluer le coût d’un kilomètre de route le ministre a dit qu’il faut prendre en compte de la zone où l’ouvrage doit être réalisé, la nature du climat, la température, les matières premières, le type et le nombre de véhicules et celui des ponts ou radiers.

Le ministre a dit que les critères appliqués pour la réalisation de la route de Rosso l’ont été pour la première fois dans le pays, avant de préciser que le projet pour la construction de 40 kilomètres de routes asphaltées a déjà été réalisé à 40% en ce qui concerne les routes et 31% en ce qui concerne les trottoirs afin de permettre au citoyen de bénéficier des facilités d’accès aux services essentiels en tenant compte des critères de sécurité.

Le ministre a ajouté que le gouvernement œuvre toujours à conjuguer les efforts pour impulser la production et le développement dans un climat d’ouverture et une relation apaisée avec l’ensemble des promoteurs.

L’ancien président Mohamed O. Abdel Aziz, lors de sa conférence de presse cette semaine avait évoqué une hausse des coûts de la construction des routes, comparés à ceux appliqués alors qu’il était au pouvoir.  

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page