ActualitéMaghreb Arabe

Le ministre mauritanien du pétrole : « la coopération mauritano-algérienne dans le domaine de l’énergie connaitra un nouvel essor »

Le ministre mauritanien du pétrole, des mines et de l’énergie, Abdessalam ould Mohamed Saleh a déclaré lundi que les opportunités de coopération entre la Mauritanie et l’Algérie dans le domaine de l’énergie et les mines connaitront une grande impulsion.

Le ministre, qui s’exprimait lors d’une réunion de travail avec son homologue algérien, Mohamed Arkab, entourés tous les deux des cadres de leurs ministères, a dit que les opportunités et possibilités offertes dans les deux pays, dans les domaines de l’énergie et les mines, des secteurs stratégiques, connaitront une importante impulsion grâce à la volonté des dirigeants des deux pays.

Il a ajouté que le sommet bilatéral qui a réuni les présidents Mohamed O. Cheikh Ghazouani et Abdel Mejid Teboune avait constitué une extrême importance pour développer et dynamiser les relations séculaires entre les deux pays qui partagent des liens historiques et géographiques et beaucoup approches aux plans régional et international.

« Cette visite, a encore dit ould Mohamed Saleh a renforcé les relations bilatérales et un bon nombre de projets ont été lancés comme par exemple la route stratégique reliant les villes de Tindouf en Algérie à la ville de Zouerate en Mauritanie avec la possibilité d’une liaison électrique le long de cette route. »

Pour le ministre la visite qu’effectue Arkab en Mauritanie est une nouvelle pierre de taille dans cet édifice que sont les relations fraternelles, au sein duquel les équipes techniques conjointes travailleront à élever le niveau de coopération dans les domaines de l’énergie et des mines.

Le ministre a ajouté que l’ensemble les opportunités sera examiné afin de parvenir à la signature de protocoles d’accord et en constituant des équipes techniques et une agence spécialisée qui assurera le suivi des travaux communs et leur réalisation sur le terrain.

Ould Mohamed Saleh a réaffirmé la volonté partagée des deux pays de renforcer leurs relations fructueuses dans les domaines du pétrole, du gaz et des mines, face aux conditions particulières que vivent les marchés énergétiques mondiaux à travers les appuis techniques et les études et en valorisant les opportunités d’investissement communes afin de réaliser les objectifs communs et garantir nos besoins en énergie.

Il a rappelé la découverte en Mauritanie d’une importante réserve gazière estimée à 100 trillions de M3, avant d’ajouter que le ministère mauritanien du pétrole, des mines et de l’énergie poursuit sa politique destinée à accélérer le rythme des découvertes et de la production afin de valoriser toutes les opportunités offertes pour développer l’économie du pays.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page