Actualité

Le porte-parole du gouvernement : « il n’y a pas recul des libertés dans le pays »

Le porte-parole du gouvernement mauritanien Moctar O. Dahi a affirmé mercredi que le pays « connait davantage de consécrations et de consolidation des libertés. »

Lors du point de presse hebdomadaire du gouvernement, ould Dahi a démenti que les libertés aient reculé en Mauritanie, ajoutant que si certaines parties ont annoncé qu’elles n’ont pas obtenu d’autorisation, soit qu’elles se sont précipitées ou parce qu’elles n’ont pas rempli les conditions exigées.

Il a ajouté qu’aucune nouveauté sécuritaire ou politique n’est intervenue pour justifier un recul des libertés.

Les propos du ministre intervenaient à la suite d’une question posée à propos de la déclaration du député de l’opposition Mohamed Lemine O. Sidi Maouloud qui avait affirmé que les autorités lui avaient refusé une autorisation pour organiser un meeting qu’il envisageait d’organiser demain jeudi.

Selon le député les autorités l’avaient contacté pour lui dire que le meeting qu’il devait organiser jeudi est annulé alors qu’il avait déjà obtenu une autorisation écrite.

Ould Maouloud préparait un meeting qu’il a appelé « levez-vous » en présence de deux de ses collègues députés, El Id O. Mohameden et Kadiata Malick Diallo pour « faire la lumière sur la situation du pays ».

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page