Actualité

Le porte parole du gouvernement : les libertés en Mauritanie sont préservéesWed, 21 Feb 2018 23:42:00 +0100

Le ministre de la culture et de l’artisanat, porte parole du gouvernement, Mohamed Lemine O. Cheikh a déclaré, lors d’un point de presse jeudi, que les libertés sont garanties et préservées en Mauritanie, dans le cadre du système politique en vigueur en Mauritanie.

Pour le ministre, qui s’exprimait à l’issue du conseil des ministres, les libertés de mouvement, d’habitation et d’expression sont préservées en Mauritanie.

Commentant les accusations portées contre le gouvernement par certains milieux de l’opposition relatives à la répression par la police de manifestations du mouvement IRA non reconnue, le ministre a dit que la liberté de manifester est reconnu mais qu’elle est assujettie au respect de l’ordre pour éviter l’anarchie et le désordre, « la manifestation, ajoute le ministre, a des dispositions administratives pour la préserver ».

Le ministre a réfuté les accusations selon lesquelles certains opposants ont vu leur demande de renouvellement des pièces d’état civil refusée, ajoutant qu’il l’octroi de ces pièces sont un droit garanti à chaque citoyen, indépendamment de son appartenance politique.

Il a précisé que l’agence chargée de l’état civil a cependant des dispositions qu’elle doit entreprendre imposées par la mondialisation, l’immigration clandestine et le crime organisé.
 
A ces mesures a encore dit le porte parole du gouvernement sont soumises toutes les personnes qu’elles soient de la majorité ou de l’opposition.

L’activiste politique et diplomate, Babah Sidi Abdalla avait annoncé qu’il s’était vu refusé le renouvellement de son passeport, accusant le gouvernement de lui en vouloir à cause de son statut d’opposant.
 
 
 
 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page