Actualité

Le premier ministre révèle une lenteur dans l’exécution du programme du président Ghazouani

Le premier ministre mauritanien Mohamed O. Bilal a déclaré lundi que le rythme de l’exécution du programme du président Mohamed O. Cheikh Ghazouani connait une lenteur, 20 mois après l’entrée en activité du gouvernement.

Lors d’une réunion avec les cadres du ministère des affaires islamiques et de l’enseignement originel, le premier ministre a dit que cette lenteur n’est pas due à un manque de moyens ni à l’absence d’une volonté politique mais à un manquement de la part de l’administration qui est l’outil de toute action gouvernementale réussie et efficace.

« Le fonctionnaire qui a choisi librement l’administration, a notamment déclaré ould Bilal doit avoir à l’esprit qu’il est responsable de ses actes aujourd’hui et demain, qu’il se doit d’être exemplaire, honnête dans son travail.

Il doit se départir de tout ce qui pourrait affecter l’exercice de sa mission au service du pays et du citoyen. »

Le premier ministre a appelé au respect des textes et des procédures juridiques, à avoir un esprit d’équipe, à la ponctualité, à la concertation et de recourir aux nouvelles technologies de l’information et de la communication afin de développer et moderniser le travail et les capacités de stocker et archiver les informations.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page