ActualitéSahel

Le président sénégalais : « nous comprenons la décision européenne de se retirer du Mali »

Le président sénégalais, président en exercice de l’union africaine, Macky Sall a déclaré jeudi qu’il « comprenait la décision européenne de se retirer militairement du Mali ».

Le chef de l’état sénégalais qui s’exprimait lors d’une conférence de presse avec le président français que « les conditions ne sont plus appropriées pour poursuivre un partenariat militaire dans un pays qui a connu deux coups d’état ».

Le président Sall a ajouté qu’il est nécessaire de consolider et unifier les efforts dans le continent africain et au niveau du conseil de sécurité afin de financer les opérations de maintien de la paix et la lutte contre le terrorisme dans le continent.

La France et ses partenaires ont décidé jeudi de se retirer du Mali et de mettre fin aux opérations militaires contre les groupes armés après 9 ans d’affrontements.

Le président Macron a dit que la France et ses partenaires ne partagent pas le pouvoir militaire au Mali « sa stratégie et ses objectifs non avoués », ajoutant que son pays est décidé à poursuivre la lutte contre ce qu’il appelait « le djihadistes au sahel ».

Le chef de l’état français a affirmé que la force Takuba sera stationnée au Niger, ajoutant que la présence française sera réduite dans la région du Sahel, comme cela avait été le cas dans le nord malien.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page