ActualitéMaghreb Arabe

Le roi Mohamed VI : « les élections ont consacré la victoire du choix démocratique »

Le souverain marocain Mohamed VI, dans un discours prononcé vendredi, a salué « la bonne organisation et le climat positif » dans lequel se sont déroulées les dernières élections législatives, municipales et régionales du 8 septembre dernier, rappelant au passage « la large participation » notamment au niveau des régions du sud (Sahara).

Le roi qui s’exprimait dans un discours adressé à la nouvelle chambre parlementaire lors de sa première réunion, a dit que les dernières élections ont « consacré la victoire du choix démocratique marocain et l’alternance naturelle dans la gestion des affaires publiques » ajoutant que le plus important n’est pas la victoire de tel ou tel parti car nous sommes à égale distance entre toutes les formations politiques.

Le roi Mohamed VI a encore dit que le Maroc « inaugurait une nouvelle étape » qui exige « la conjugaison des efforts autour des priorités stratégiques afin de poursuivre le processus de développement et à faire face aux défis extérieurs ».

Dans cet ordre d’idées le souverain marocain défini trois objectifs principaux : la consolidation de la place du Maroc, la défense de ses intérêts supérieurs, notamment dans un environnement plein de défis, de dangers et de menaces.

Mohamed VI a réaffirmé que la pandémie du coronavirus a ramené au-devant de la scène les questions de souveraineté et la course pour renforcer, dans leurs différentes dimensions, concomitamment avec l’intolérance de certains.

Le souverain a rassuré les marocains sur la situation économique du pays qui continue sa dynamique économique grâce à l’augmentation des investissements étrangers directs de près de 16%, celle des transferts effectués par les marocains résidents à l’étranger de près de 46% à la fin du mois de septembre dernier.

Mohamed VI a cependant ajouté « nous devons rester réalistes et poursuivre le travail avec responsabilité et un grand esprit patriotique, loin de tout pessimisme et des discours défaitistes.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page