Actualité

Le Sri Lanka accepte de ne plus incinérer les morts musulmans victimes du coronavirus

L’association islamique mondiale a annoncé mardi que le gouvernement Sri-Lankais avait souscrit à sa demande de ne plus incinérer les morts musulmans victimes du coronavirus.

Le secrétaire général de l’organisation Mohamed Ibn Abdel Kerim El Issy a révélé avoir reçu un appel téléphonique du ministre Sri Lankais des affaires étrangères lui confirmant que son gouvernement a répondu favorablement à la requête formulée par l’organisation de ne plus incinérer les morts des musulmans conformément aux principes de la religion musulmane.

El Issy a déclaré que l’organisation islamique appréciait à sa juste valeur la décision des autorités sri lankaises de répondre favorablement à sa requête.

Il a ajouté que la décision du gouvernement sri lankais est de nature à consolider les relations entre ce pays et l’organisation islamique mondiale qui constitue une référence mondiale pour les peuples musulmans.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page