ActualitéSahel

Le voyage au Mali du président français annulé pour cause de coronavirus

La présidence française a annoncé vendredi que la visite que devait effectuer le chef de l’état français Emmanuel Macron au Mali afin de rencontrer le chef de la transition dans le pays et passer la fête de fin d’année avec les forces françaises a été annulée à cause de la pandémie du coronavirus.

Selon l’Elysée cette décision a été prise dans le souci de concilier les mesures annoncées sur le plan national, le calendrier international du président et dans le souci également de ne pas exposer les soldats français dans une conjoncture où la situation épidémiologique se détériore.

Cette décision a été annoncée après la réunion du conseil de défense destinée à examiner les nouvelles mesures destinées à faire face à la 5ème vague du covid-19 et notamment le variant OMICRON extrêmement contagieux.

Vendredi le premier ministre français Jean Castex avait déclaré que le variant OMICRON sera le variant dominant en France au début de l’année prochaine.

Le président Macron devait rencontrer lundi à Bamako le président de la transition au Mali le colonel Assimi Goïta dans un climat particulièrement tendu entre Paris et le conseil militaire malien.

Il était également prévu, comme c’est l’usage depuis quelques années, que le chef de l’état français célèbre la fête de fin d’année lundi soir et mardi matin avec les soldats français de la force Barkhane dans la base de Gao.

Présente au Sahel depuis 9 ans, la France avait annoncé en juin dernier une réorganisation de sa force Barkhane en évacuant trois bases dans le nord Mali (Tessalit, Kidal et Tombouctou) et en redéployant ses soldats vers Gao et Minaka à la frontière du Niger et du Burkina Faso.

Le nouveau plan prévoit une réduction de l’effectif des soldats de 5000 à 2500 ou 3000 à l’horizon de 2023.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page