Actualité

Les employés compressés de l’ENER en sit-in devant la primatureWed, 21 Mar 2018 13:01:00 +0100

Les employés de l’établissement national pour l’entretien routier (ENER), victime du récent dégraissage effectué par la société après sa fusion avec ATTM, ont observé mercredi un sit-in devant la primature pour réclamer leur réintégration, qualifiant leur licenciement d’arbitraire.

Ces anciens employés de l’ENER, au total 137, on été licenciés la semaine dernière, et dénoncent le comportement des responsables de la société qui ne se sont pas concertés, selon eux, avec les délégués du personnel.

Ils ont accusé les responsables de la société de les avoir compressés pour les remplacer par d’autres personnes sans qualifications.

Ils ont déclaré par ailleurs que si la primature ne prenait pas en compte leurs doléances, ils s’adresseraient au président de la république pour faire valoir leurs droits.

Ils ont enfin accusé la société ATTM d’avoir privilégié, à leur dépend, son personnel, alors qu’ils cumulent eux pour la plupart près de 20 ans d’expérience.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page