Actualité

Les orpailleurs suspendent leurs protestations après une rencontre avec le président de l’assemblée nationale.

Les orpailleurs se trouvant dans la wilaya de Tiris Zemour ont décidé de geler leur mouvement de protestation hostile à la présence de la société Emiral Mining dans la zone de Chegatt, après une rencontre avec le président de l’assemblée nationale, Cheikh O. Baya, dans la ville de Zouerate.

Au cours de leur rencontre, le président de l’assemblée nationale qui a écouté les doléances des orpailleurs et qui s’est engagé à les poser aux autorités concernées afin de leur trouver des solutions, a cependant posé comme condition que les orpailleurs gèlent entièrement leurs mouvements de protestation, ce à quoi ont souscrit les manifestants.

La décision a été prise au niveau de la commission pour le sauvetage de l’orpaillage traditionnel qui dirigeait le mouvement de protestation contre la présence de la société à Chegatt qui compte des représentants du bureau de la fédération des orpailleurs au Tiris Zemour, le bureau chargé de la défense des droits des orpailleurs en plus d’autres personnalités influentes dans le domaine.

La commission pour le sauvetage de l’orpaillage avait délégué 9 personnes pour rencontrer le président de l’assemblée nationale à Zouerate dont il est ressortissant et dont il avait été maire, avant d’être élu député de la ville.

Au cours de cette rencontre s’est tenue mardi, en début d’après-midi, les orpailleurs ont exposé leurs doléances avant que le président de l’assemblée nationale ne leur fasse un exposé sur les lois de la prospection, l’octroi de licences aux sociétés internationales, qui entrent dans le cadre des relations entre les états, un fait dont il faut tenir compte a-t-il dit.

Le président de l’assemblée nationale s’est engagé à transmettre les doléances des orpailleurs aux parties concernées et de ne ménager aucun effort pour que des solutions appropriées leur soient trouvées.

Ould Baya a demandé à ses interlocuteurs de geler tous leurs mouvements de protestation à propos de ce dossier, insistant sur l’importance d’une solution à ce problème tout au début avant qu’il ne prenne de l’ampleur.

Après leur rencontre avec le président de l’assemblée nationale, les orpailleurs ont pris la décision de geler immédiatement leur mouvement en attendant les résultats des bons offices entrepris par ould Baya qu’ils avaient rencontré, il y a quelques semaines à Nouakchott.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page