ActualitéAfrique

Les populations sénégalaises en colère contre la publication des caricatures offensantes et les propos du président français

Des dizaines de milliers de sénégalais sont sortis samedi pour dénoncer les caricatures offensantes du prophète Mohamed (PSL) et les déclarations du président français Emmanuel Macron qui avait considéré ces caricatures « une liberté d’expression ».

Les manifestants se sont rassemblés sur « la place de la nation », au centre de Dakar, où une imposante tribune avait été érigée depuis quelques jours, brandissant des pancartes dénonçant les caricatures.

Cette manifestation organisée à l’initiative de la société civile et les organisations non gouvernementales, avait obtenu l’aval des autorités sénégalaises.

Le porte-parole des manifestants, l’Imam Ismael N’Diaye, a dit qu’ils sont sortis pour dénoncer les propos du président français et les caricatures offensantes.

S’exprimant devant la presse N’Diaye a dit que tous les sénégalais, chrétiens et musulmans, sont unanimes pour rejeter ces caricatures.

Au cours de la manifestation les voix se sont élevées pour demander le boycott des produits français mais aussi la langue française.

D’importantes personnalités religieuses et politiques mais aussi des activistes des droits de l’homme et de la société civile se sont succédées pour demander l’arrêt de l’offense à l’endroit des musulmans en offensant leur prophète et leurs sanctuaires les plus saints.

D’importantes manifestations dénonçant les caricatures offensantes ont été organisées dans le monde musulman et des campagnes demandant le boycott des produits français ont également été lancées.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page