ActualitéSociété et Divers

L’ISESCO appelle à la promulgation de lois « fermes » pour protéger le patrimoine islamique

L’organisation mondiale islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) a demandé la mise en place de législations et de lois fermes criminalisant le commerce illégal des objets se trouvant sur les sites archéologiques.

Cette requête a été formulée dans un communiqué publié par l’organisation à l’occasion de la célébration de la journée mondiale des sites archéologiques et historiques commémorée le 18 avril de chaque année.

L’organisation a appelé à la préservation du patrimoine islamique mondial et sa valorisation pour la richesse de ses trésors et à la nécessité de déployer des efforts pour la protection de ces sites historiques et à empêcher leur mauvaise utilisation et leur détérioration.

L’ISESCO a rappelé l’importance de la meilleure utilisation des technologies nouvelles et celles de l’intelligence artificielle et la nécessité de les mettre au service de la protection de ces sites et leur restauration par des procédés modernes.

Elle a appelé enfin à élaborer des cartes des sites archéologiques et les monuments historiques sur l’internet afin de les faire connaître, avant de rappeler le rôle qu’elle a joué et qu’elle continue de jouer pour le protection du patrimoine des pays membres, notamment ceux se trouvant dans des zones de conflits.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page