Actualité

L’OMS met en garde contre la propagation de la rougeole

L’organisation mondiale de la santé a mis en garde contre la propagation accrue des cas de rougeole dans le monde qui a enregistré un accroissement de 50% l’année dernière comparée à 2017.

La directrice de la division vaccination et des bioproduits Catherine O’Brien a déclaré lors d’un point de presse que « l’augmentation de 50% des cas de rougeole dans le monde prouve que nous allons dans le mauvais sens ».

Selon les communiqués publiés par l’organisation 229.000 cas de cette maladie ont été enregistrés à la mi-janvier 2018 contre 170.000 en 2017.

Pour sa part la responsable médicale du programme de vaccination élargi de l’OMS, Catherina Kritsinguer a déclaré que le nombre de malades a augmenté dans toutes les régions l’année dernière citant notamment l’Ukraine, Madagascar, la république du Congo démocratique, le Tchad et la Siéra Léone.

L’OMS rappelle que la rougeole est une maladie grave et très contagieuse qui peut être évitée par la prise d’un vaccin « sûr et efficace », critiquant les fausses informations à propos du vaccin notamment dans les pays riches.

La rougeole peut avoir des complications graves et peut être mortelle.

Elle peut affecter le cerveau, le système respiratoire, peut entraîner la cécité.

Les risques de décès sont présents chez les enfants en bas âge, les personnes sous alimentées ou l’appareil immunitaire est faible.

Selon l’OMS cette maladie a tué l’année dernière 136.000 personnes dans le monde

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page