ActualitéAfrique

L’union africaine offre au président Ghazouani un prix de considération

Le ministère mauritanien des affaires étrangères et le Groupement des organisations du secteur privé et les hommes d’affaires africains ont décerné au président Mohamed O. Cheikh Ghazouani un prix de considération pour saluer l’approbation par la Mauritanie de l’accord créant la zone africaine de libre-échange.

Ce prix, selon le communiqué, est une reconnaissance de l’union pour le rôle joué par le président de la république dans la concrétisation sur le terrain de la zone de libre-échange.

Ce prix a été réceptionné, au nom du président de la république, par l’ambassadrice de la Mauritanie auprès de l’Ethiopie et sa représentante auprès de l’union africaine, Khadijetou M’Bareck Fall.

La zone de libre-échange en Afrique, entrée en vigueur le 1er janvier dernier, vise à créer un regroupement économique d’une valeur de 3,4 trillions de dollars pour une population de 1,3 milliard personnes.

Il sera alors la plus grande zone de libre-échange depuis la création de l’organisation mondiale du commerce.

Cet accord avait été conçu en 2013 et depuis cette date l’union africaine avait appelé à son approbation.

D’ores et déjà 44 pays africains sur les 55 que compte le continent ont signé cet accord à Kigali, la capitale rwandaise le 21 mars 2018.

La zone de libre-échange œuvre à encourager les affaires et attirer les investissements étrangers en réduisant les obstacles commerciaux comme par exemple les tarifications douanières, la bureaucratie imposée aux échanges commerciaux, les taxes de passages etc…

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page