ActualitéSahel

Mali : 30 hommes armés tués lors d’une opération militaire

Trente hommes armés ont été tués dans la région de Liptakou, au Mali, par des soldats de la force spéciale européenne Takuba et les forces armées maliennes, selon l’état-major des armées françaises.

Celui-ci a déclaré que c’est la première fois qu’un tel bilan est réalisé lors d’une opération à laquelle prend part l’armée malienne aux côtés de la force européenne.

Cette opération qui s’est déroulée entre le 1er et le 6 février dans le triangle frontalier entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso, a également permis de récupérer des équipements et des composantes pour le fabrication des mines artisanales.

L’opération intervient alors que l’avenir de cette force, mise sur pied à l’initiative de la France, est menacé.

Face à la position du conseil militaire de transition malien qui a expulsé récemment l’ambassadeur de France à Bamako et qui a demandé le départ du contingent danois, la France a donné un délai jusqu’au milieu de ce mois de février pour déterminer avec ses partenaires européens l’avenir de leur présence militaire au Mali où elle mène depuis 2013 une guerre contre les groupes armés et perdu 53 soldats.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page