ActualitéSahel

Mali : arrestation de militaires accusés de fomenter un coup d’état

La sécurité malienne a arrêté 6 militaires au moins au cours des dernières semaines, suspectés d’être impliqués dans un plan menaçant la sécurité du pays, alors que d’autres militaires sont toujours recherchés.

Selon des médias locaux, citant des sources qualifiées de proches des renseignements ont révélé que parmi les personnes accusées de fomenter un coup d’état apparait le nom Saîba Diarra, un ancien officier de l’armée.

Diarra était une figure marquante de l’accord militaire conclu au Mali en avril 2012 et qui avait mis fin au régime du président Amadou Toumani Touré.

Les mêmes sources ajoutant que Diarra avait fait les frais, en 2013 de la découverte dans un charnier de cadavres de soldats des bérets rouges, une affaire qui a valu la prison à bon nombre de dirigeants du coup d’état de 2012 dont certains ont été jugés.

Diarra avait été bénéficié d’une liberté provisoire en attendant son jugement, avant d’être arrêté de nouveau avec 5 autres militaires, accusés de porter atteinte aux institutions de la république.

Selon des sources proches de l’enquête le coup d’état devait intervenir entre les deux tours des élections législatives organisées récemment au Mali.

Les mêmes sources ajoutent que d’autres personnes liées à cette tentative de putsch sont en fuite et qu’elles sont activement recherchées.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page