ActualitéSahel

Mali : le CEDEAO demande la désignation d’un président civil avant le 15 septembre

La communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) ont demandé au conseil militaire malien au pouvoir au Mali de désigner un président de la république civil de transition le 15 septembre courant, selon le communiqué final du sommet de l’organisation qui s’est tenu à Niamey.

Le secrétaire général de la CEDEAO, Jean Claude Kassi Brou, a déclaré que le président de transition et le premier ministre, tous deux des civils, doivent être désignés au plus tard le 15 septembre, car « la transition qui doit durer 12 mois doit être menée par des civils ».

Il a ajouté par ailleurs qu’en attendant les décisions de la conférence restent exécutoires, allusion aux sanctions prises par l’organisation dont notamment la fermeture des frontières et suspension des échanges financiers et commerciaux avec le Mali.

La CEDEAO précise avoir pris note des consultations en cours entre les différents acteurs politiques maliens et le conseil militaire pour le salut du peuple mis en place par les putschistes.

Huit chefs d’état ont pris part à ce sommet dont notamment Macky Sall du Sénégal et Alassane Dramane Ouattara de Côte d’Ivoire, en plus du chef de l’état de Guinée Bissau.

L’organisation a élu le président ghanéen Nana Akufo Addo à la tête de l’organisation pour un an succédant ainsi au chef de l’état nigérien Mouhamedou Issoufou.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page