Actualité

Mauritanie : des précisions sur la personne mise en quarantaine au Tagant

Les autorités sanitaires et sécuritaires du Tagant ont mis en isolement un citoyen souffrant d’une forte fièvre et d’une crise d’asthme, par mesure de prévention après qu’il ait annoncé son retour il y a une vingtaine de jours de l’Algérie.

Selon le correspondant de Sahara Medias au Tagant, cette personne est arrivée à l’hôpital de Tidjikja où s’est fait consulter.

Le médecin de service lui a donné des médicaments pour soigner son asthme et lui a demandé de revenir à son domicile dans la localité de Nimlan, 15 kilomètres de la ville de Tidjikja.

L’enquête menée par les autorités a révélé que l’intéressé est revenu d’Algérie il y a une vingtaine de jours et celles-ci ont décidé, par mesure de précautions de le confiner, avec sa famille à Nimlan.

L’enquête a révélé que ce sexagénaire souffre depuis quelques années d’un asthme chronique, excluant qu’il soit affecté par le coronavirus quand bien même les mesures d’usage prévues avaient été prises.

D’autant que l’intéressé a séjourné 20 jours dans le pays depuis son retour d’Algérie et la durée d’incubation de la maladie est seulement de 14 jours selon l’organisation mondiale de la santé.

Seulement des sources sécuritaires ont déclaré à Sahara Medias que les instructions reçues leur dictent de ne négliger aucun cas suspect soit-il ce qui les a contraint à mettre ce malade et son entourage en quarantaine.

A ce jour seuls deux cas ont été enregistrés dans le pays.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page