Actualité

Mauritanie : lancement d’un large programme social par le président Ghazouani

Le président mauritanien Mohamed O. Cheikh Ghazouani a donné mercredi le coup d’envoi du programme « la sécurité sociale immédiate » constitué de 20 projets et différentes mesures dans les secteurs de l’enseignement, la santé, les infrastructures, l’environnement, l’entraide sociale, l’appui des citoyens les plus pauvres et les plus vulnérables.

Quels sont les points saillants de ce vaste programme que le chef de l’état mauritanien a lancé mercredi ?

Dans le domaine de l’éducation le président Ghazouani a déclaré qu’avant la fin de cette année, 42 établissements d’enseignement seront construits de même que 79 écoles complètes, en plus de la construction de 474 nouvelles classes dans certaines écoles.

Le président s’est par ailleurs engagé à entreprendre des extensions dans les établissements professionnels existants, la création un institut de formation professionnelle à Riad à Nouakchott capable d’accueillir 1200 étudiants.

Il a par ailleurs annoncé l’augmentation des bourses d’appui aux étudiants mauritaniens d’une valeur de 5000 anciennes ouguiyas mensuellement, une mesure qui profitera à 8000 étudiants.

Dans le domaine de la santé, le président Ghazouani a annoncé la prise en charge des soins des personnes à faibles revenus, les coûts du suivi de la grossesse, les soins des enfants malades en dessous de 5 ans quelque soient leurs maladies, la gratuité des soins d’urgence, l’hospitalisation, des mesures qui vont profiter à 70.000 familles, la réduction de 55% des coûts estimatifs du suivi de 50.000 femmes.

Le président Ghazouani s’est par ailleurs engagé pour les soins des victimes des accidents de la route, en même temps qu’une extension des mécanismes de l’aide médicale, la prévention routière sur les principaux axes routiers du pays, la gratuité du transport des malades entre les différentes structures sanitaires et la participation du transport des maladies chroniques comme par exemple les insuffisances rénales.

A cela s’ajoute l’ouverture de 300 nouveaux centres de nutrition pour lutter contre la malnutrition chez les femmes et les enfants.

Dans le domaine de l’entraide sociale et l’amélioration des conditions de vie des femmes les plus démunies et les plus vulnérables, le président Ghazouani a révélé que le programme prévoit d’élargir à 70.000 familles les transferts financiers sociaux cette année pour atteindre à la fin de l’année prochaine 100.000.

Il a par ailleurs annoncé une baisse de 20% sur les coûts de l’électricité en faveur des abonnés sociaux qui représentent 60% des abonnés de la société d’électricité.

Autre promesse la distribution gratuite de produits alimentaires à plus de 100.000 familles sur toute l’étendue du territoire national.

Le programme social annoncé par le président Ghazouani prévoit d’autre part un appui en faveur de la société nationale du poisson afin qu’elle puisse assurer annuellement la vente de 16.000 tonnes de poisson au lieu de 9.000 tonnes actuellement à 50 anciennes ouguiyas le kilogramme.

Autre révélation faite dans le cadre de ce programme l’ouverture d’une ligne de crédit d’une valeur d’un milliard d’anciennes ouguiyas pour les familles en milieu rural, le lancement d’un programme d’appui à l’entreprenariat féminin et l’octroi de crédits consistants aux handicapés.

Ould Ghazouani s’est engagé à lancer un programme spécial pour le ramassage des déchets solides au niveau d’une trentaine de zones à l’intérieur du pays, accompagné par la création d’espaces publics dans les villes, le pavage des routes et les places publiques dans toutes les capitales régionales et les quartiers populaires de la capitale.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page