Actualité

Mauritanie : lancement d’une concertation destinée à faciliter le paiement des impôts à distance

La direction générale des impôts a lancé mercredi une concertation avec les représentants des banques se trouvant à l’intérieur du pays, la banque centrale de Mauritanie et le trésor public à propos de la plateforme numérique relative à la déclaration et au paiement à distance dans le domaine des impôts.

Cette rencontre est destinée à présenter l’état d’avancement du projet aux différentes parties prenantes, notamment la banque centrale, les banques primaires et le trésor public.

Au terme des échanges autour de préoccupations d’ordre technique et juridique, Il est prévu qu’une feuille de route consensuelle soit élaborée et validée.

Cette plateforme intervient dans le cadre de la numérisation des données, le rapprochement de l’administration, l’accélération des mesures relatives à ses transactions, dans le cadre d’un plan destiné à améliorer le climat des affaires, dont la facilitation des différentes mesures, leur présentation avec justesse et fluidité.

Cette plateforme permettra aux citoyens de déclarer à distance l’ensemble des données relatives à la détermination des droits fiscaux à acquitter, qu’il s’agisse du volume des ventes ou des marges bénéficiaires ou toute autre donnée relative à des activités susceptibles d’intéresser le fisc.

La plateforme, partant des données enregistrées, déterminera automatiquement l’impôt dû et avisera le contribuable afin de la payer, un ensemble de mesures déterminé en un laps de temps court et avec précision et fluidité à travers le système informatique offert par cette plateforme.

Dans un mot qu’il a prononcé pour la circonstance, le conseiller technique et secrétaire général par intérim du ministère des Finances, Yahya Ould Sadvi, a dit que la mise en place de cette plateforme exige une solide concertation avec toutes les parties concernées par le paiement à distance, notamment la banque centrale, les banques primaires et le trésor public.

Il a enfin ajouté que malgré l’avancement dans la conception de ce mécanisme, il n’en demeure pas moins que la concertation avec les différentes parties concernées, constitue la meilleure garantie pour dépasser les obstacles techniques qui pourraient se dresser devant les paiements à distance.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page